La photo en Afrique

Jeune photographe français, Adrien Tache s’en est allé à la rencontre de photographes africains de Mauritanie jusqu’à la Guinée, en passant par la Sénégal, le Mali et le Burkina Faso entre 2012 à 2014. À l’ère du numérique, la photographie prend un tout autre sens sur les routes d’Afrique de l’Ouest, où beaucoup de photographes sont encore équipés de vieux appareils argentiques des années 70/80.

Nous n’avons jamais bénéficié de formations en photographie ici, nous avons uniquement appris à nous servir de nos propres caméras argentiques, explique Mohamed, un photographe de Mauritanie. En Afrique de l’Ouest, le développement progressif du numérique bouleverse d’autant plus les pratiques et habitudes de nombres de petits photographes de studios africains.

Les photographes africains

L’Afrique s’apprête à connaître un renouveau et le jeune français Adrien Tache voulait y assister. J’ai senti qu’une page se tournait dans l’histoire africaine de la photographie, j’ai donc voulu immortaliser ces images de photographes africains cachés derrière leur objectif, à l’intérieur de leur petits studios photo ou encore au travail au cœur de mariages et de cérémonies diverses.

Fiers, timides ou amusés, les photographes se sont prêtés au jeu du portrait pour dépeindre les réalités du métier mais aussi et surtout garder une trace d’une époque déjà presque révolue. Retrouvez toutes les photographies issues du projet Photografrika sur le site internet officiel d’Adrien Tache ainsi que sur Facebook.

Photographe en Afrique

Studio de photographie en Afrique

Studio photo en Afrique

Service photo en Afrique

Photographe Africain en photo

La photographie africaine