Photographies d’indiens

Originaire de Cologne en Allemagne, le photographe Martin Förster est un habitué de ce que l’on tend à appeler les destinations de vacances les moins populaires du monde. Passé par de nombreux pays en conflit et notamment par la Syrie et l’Afghanistan, il développe en parallèle de nombreuses séries de photographies et divers projets de portraits à travers le monde, comme avec ces photographies d’indiens.

Après une semaine passée à New Delhi pour couvrir le festival Holi en Inde aussi appelé festival des couleurs, fête de l’hindouisme célébrée vers l’équinoxe de printemps, le photographe allemand Martin Förster s’est rendu à Darjeeling en Inde, une ville de l’État indien du Bengale-Occidental. Mondialement connue pour son thé, la ville de Darjeeling évolue entre 2 000 et 3 000 mètres d’altitude au-dessus du niveau de la mer.

Portraits en Inde

Étant donné que j’adore voyager, je me rends très souvent en Asie, j’aime y découvrir de nouvelles régions ou photographier des peuples marginaux, explique l’auteur. Après les portraits sensationnels des filles indigènes Khasi en Inde, les photographies de la population au cœur du quotidien indien et une immersion en images dans les rues de Calcutta, découvrez les portraits en Inde du photographe Martin Förster.

Les personnes que je rencontre au cours de mes voyages et que je photographie jour après jour constituent ma principale source d’inspiration, raconte Martin. Découvrez la série de portraits en Inde et retrouvez tous les travaux de l’auteur sur le site internet officiel de Martin Förster ainsi que sur sa page Facebook.

portraits-inde

portrait-inde

portrait-indien

homme-indien

photo-indien

portraits-en-inde

photographie-inde

vieil-homme-indien

homme-portrait-inde