Portraits au Niger

Dans une région du monde où l’eau exerce une influence majeure sur la vie des gens, le photographe Nicola Lo Calzo a exploré en images le quotidien des personnes vivant dans le Sahel, le long du bassin fluvial du Niger. Pays multi-ethnique et terre de contact entre l’Afrique subsaharienne et l’Afrique du Nord, le Niger dépend d’une économie majoritairement concentrée autour de son fleuve, malgré la pollution de l’eau et la désertification croissante qui contribuent à fragiliser la population nigérienne.

Le fleuve Niger est, depuis des siècles, un lieu d’échange et de rencontres entre les différentes cultures et les ethnies de cette région du monde ; il est une sorte de genius loci, dépositaire de mythes et de légendes, et résidence d’importantes divinités. 110 millions des personnes habitent aujourd’hui le long de ses rives, des sources des monts Tingi en Sierre Leone, jusqu’à Port Harcourt au Nigeria, explique l’auteur de ces portraits au Niger dans une interview donnée à Photographie.

Photos de nigériens

Avec la série de photographies baptisée Inside Niger, Nicola Lo Calzo dépeint le quotidien nigérien à travers des portraits d’hommes et de femmes rencontrés le long du bassin fluvial du Niger. Je m’intéresse à des groupes sociaux marginaux ou marginalisés. Je souhaite explorer leur stratégie de survie dans un monde de plus en plus normalisé et normalisant. J’appartiens moi même à une « minorité », et je pense que cela est une des raisons principales pour laquelle je me sent profondément concerné par ces sujets, raconte le photographe.

Découvrez Inside Niger, la sublime série de portraits au Niger du photographe italien Nicola Lo Calzo aussi disponible en format papier aux éditions Kehrer et retrouvez tous les autres projets de l’auteur en Afrique sur le site internet officiel de Nicola Lo Calzo.

homme-niger

portrait-niger

portraits-au-niger

femme-niger

photos-niger

niger-portraits

niger-photos

portaits-afrique