Portraits en Mongolie

Un long voyage en solitaire à travers l’Europe et l’Asie a conduit le photographe français Rémi Chapeaublanc dans le pays Mongol. Malgré son territoire immense, la Mongolie reste le pays dont la densité de population est la plus faible au monde, avec 1,7 hab./km2. Dans ce pays ou l’Homme a toujours préservé la Nature, l’auteur s’est intéressé à la relation entre hommes et animaux avec une série captivante de portraits en Mongolie.

Ce travail de mise en lumière, quasiment protocolaire, les place pour une fois à égalité. Le spectateur se trouve ainsi laissé comme seul juge de la limite entre divin et animal, décrit le photographe Rémi Chapeaublanc. La série de portraits en Mongolie baptisée Gods & Beasts est constituée de portraits bruts réalisés hors studio, dans l’environnement commun de chacun.

Les visages de Mongolie

Dans ces contrées, hommes et animaux dépendent de liens ancestraux à la fois sacrés et nécessaires. Une relation archaïque et viscérale dans laquelle les jeux de domination équivoque questionnent. Qui ici, sont les dieux et qui sont les bêtes ? Ou plutôt, pour qui sont-ils des dieux, pour qui sont-ils des bêtes, s’interroge l’auteur Rémi Chapeaublanc avec ces photographies d’animaux et de visages de Mongolie.

Ce projet de portraits en Mongolie résulte ainsi d’une importante réflexion autour de la hiérarchie ambigüe entre hommes et animaux. Découvrez la série de photographies en Mongolie baptisée Gods & Beasts sur le site du photographe français Rémi Chapeaublanc et retrouvez l’auteur sur sa page Facebook officielle. Découvrez aussi cette merveilleuse série de portraits en Inde par Martin Forster !

portrait-mongolie

photographie-mongolie

enfant-mongolie

photos-mongolie

femme-mongolie

blog-mongolie

bebe-mongolie

animaux-mongolie

photo-mongolie

visages-de-mongolie

visage-mongolie

portraits-en-mongolie