Portraits en Papouasie

Quatrième plus grande ville de Papouasie-Nouvelle-Guinée par son nombre d’habitants, Mount Hagen est le chef lieu de la province des Hautes-Terres occidentales. Tirant son nom du volcan Mount Hagen, la ville abrite une communauté d’habitants remarquable par sa culture et ses traditions perpétuées à travers les siècles. Autour de la ville se dressent de nombreux petits villages habités : Ole Johan Moe s’est aventuré à Monkola pour produire ces portraits en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Après les portraits de papous par le photographe français Christophe Courtois, c’est au tour du norvégien Ole Johan Moe de nous livrer sa vision du peuple papou de Nouvelle-Guinée avec cette série marquante de portraits en Papouasie. Parti à la rencontre des habitants les plus isolés, l’auteur s’est rendu dans le petit village de Monkola pour réaliser ces photographies, à plus d’une heure de route de la ville de Mount Hagen.

Les papous de Nouvelle-Guinée

Originaire de Kris­tiansand en Norvège et désormais installé à Tibau do Sul au Brésil, le photographe et philosophe Ole Johan Moe s’efforce à travers ses portraits de tribus du monde de redonner une voix aux communautés ignorées des médias traditionnels. Depuis toujours fasciné par les peuples indigènes et les sociétés isolées du monde moderne, le photographe en a fait son métier, capturant à travers le monde le quotidien des Hommes.

Après plus de 90 pays visités et des centaines de rencontres qu’il ne compte plus, l’auteur décide d’ouvrir son propre site internet réunissant ses plus belles photographies capturées à travers le monde, à l’image de ces portraits d’Océanie. Découvrez tous les portraits de Ole Johan Moe en Nouvelle-Guinée auprès des habitants de Monkola et retrouvez l’intégralité des travaux de l’auteur sur son site internet officiel ainsi que sa page Facebook !

portrait-monde

portrait-papouasie

portrait-du-monde

enfant-papou




portrait-papou

hommes-papous

culture-papouasie

enfants-de-papaousie