Portraits de Nigériens

Derniers bastions avant « le désert des déserts », les montagnes de l’Aïr sont la terre d’élection des Touaregs. Le paysage de massifs qui s’étalent à perte de vue sur 400 km de long et 250 km de large est un des plus époustouflants de toute l’Afrique du Nord. C’est lors d’un trek réalisé au nord du Niger, à 180 km d’Agadez, dans le Massif de l’Aïr, que le photographe Hervé Audic a pu réaliser cette série de portraits de Nigériens.

Cette région du monde se trouvant fermée au tourisme depuis le développement du fondamentalisme islamiste, l’auteur se souvient des bons moments. La diversité des sites traversés, l’abondance des jardins, l’accueil des habitants ont donné à ce trek une tournure inattendue. J’ai découvert par exemple que le désert peut recéler un paradis quand l’eau y coule, ne serait-ce qu’un peu.

Portraits au Niger

Étrange, ce paradis qui empreinte les couleurs de l’enfer. Je rêve encore de ces grandes étendues de solitude comme d’un paradis possible. Ça ne signifie pas forcément que la vie en société est si difficile que ça, mais une partie de moi, peut-être devrais-je dire une partie de nous, réclame la paix et crie en silence qu’il faut revenir à la terre dans sa magnifique nudité, se livre l’auteur passionné de ces portraits du Niger.

Une terre sur laquelle nos rêves peuvent s’imprimer et s’exprimer librement, poursuit-il, rêveur. Découvrez sans plus attendre les portraits de Nigériens par le photographe français Hervé Audic et retrouvez la dernière série de portraits au Niger par le photographe italien Nicola Lo Calzo !




portrait-filles-nigeriennes

fille-nigerienne

portrait-enfant-niger

portraits-enfants-nigeriens




photos-nigeriens

portraits-de-nigeriens

portraits-enfants-niger

portraits-nigeriens