Portraits d’enfants gitans

Sont-ils mis de côté par la société ou naturellement nomades, à part ? L’histoire des gitans est toujours au cœur des débats sans qu’on ne connaisse vraiment l’origine de ce peuple uni et ces portraits d’enfants gitans au Portugal viennent alimenter la réflexion. Pour le peu de certitudes que l’on a, ils sont originaires du nord-ouest de l’Inde, devenus nomades après avoir été forcés à quitter le territoire. Ils s’installent en Europe au 12ème siècle mais ne rejoignent le Portugal qu’au 15ème siècle.

Aujourd’hui, les gitans, ou gypsies, sont une minorité ethnique toujours en marge de la société, et quand ce peuple ne s’exclut pas lui-même, il est généralement exclu par la société. Cette série de portraits baptisée Nomadic Sight est un reportage photo poignant, mené par le photographe portugais Jose Ferreira. Désireux d’en savoir plus, et de comparer les différents points de vue, il s’est immiscé dans le quotidien de ces enfants gitans à Faro.

Les gipsies du Portugal

Respectueux de leurs habitudes, de leurs coutumes et de leurs traditions, l’auteur de ces photos est allé à la rencontre des gipsies du Portugal pour leur donner la parole et capturer une image différente de ce peuple, une image plus vraie. Au sein de trois camps de gitans à Faro, au Portugal, Jose Ferreira a photographié le quotidien, les émotions, l’essence-même de la vie nomade.

Le lien qu’ils ont avec leurs terre, leurs routes, les rires enfantins qui jouent dans l’herbe et le repos des anciens à l’ombre d’un arbre, tout est là pour rappeler une culture très ancienne, perpétuée jusqu’aujourd’hui. Découvrez les portraits du Mozambique et pour en voir encore plus, retrouvez vite l’auteur Jose Ferreira sur son site web officiel. Pour les plus connectés d’entre vous, suivez ses aventures sur Instagram !